< Tous les thèmes

Comment raccourcir, diminuer, élargir des paliers lisses ?

Ça vous rappelle quelque chose ? Votre distributeur vous propose une gamme de paliers lisses qui a suffisamment de tailles et de variantes pour en couvrir la terre entière… mais comme par hasard, il n’y a pas de palier lisse de la taille qu’il vous faut.

Un arbre de 11,46 mm est pourtant tout ce qu’il y a de plus commun… et 5,84 n’est tout de même pas une longueur inhabituelle…  Une fois de plus, il faut s’y mettre soi-même et raccourcir le palier lisse ou effectuer un autre type de post-usinage. Mais peut-on raccourcir des paliers lisses ? Quel est le procédé pour usiner des paliers lisses ? Et que faire si le diamètre n’est pas le bon ?

Post-usiner des paliers lisses métalliques ?

Ce n’est pas si simple que cela d’usiner des paliers lisses métalliques. Sur les paliers composites qui sont composés d’une douille métallique et d’une couche de glissement, jouer sur le diamètre intérieur est vraiment la dernière chose à faire. La couche de glissement ne fait que quelques centièmes de millimètre. Il n’y a pas grand chose à en (re)tirer. Les autres cotes peuvent par contre être modifiées avec des outils de travail du métal. Il est plus simples d’usiner des paliers lisses en bronze massif ou fritté ou en laiton. Ces métaux plus tendres sont plus faciles à usiner et pas besoin de prendre de précautions pour ne pas endommager les fragiles pellicules de glissement.

Paliers lisses polymères : un couteau bien affûté suffit souvent

Usiner des paliers lisses afin de les raccourcir est encore plus simple quand celui-ci est en polymère. Certains paliers peuvent être coupés à la longueur voulue avec un simple couteau de cuisine ou un cutter. (En faisant preuve d’un peu de patience et d’adresse). Pour les paliers lisses trop longs, il y a une solution simple et rapide :  Emmancher dans son logement le palier lisse trop long et retirer ce qui déborde avec un couteau bien affûté. S’il n’y a que quelques dixièmes qui gênent, un peu de papier de verre fera probablement l’affaire.

Le diamètre intérieur est trop petit ?

C’est le diamètre intérieur qui ne va pas ? Il peut être élargi. C’est possible sur les paliers lisses polymères ou sur les paliers à métalliques graissés sans couche de glissement, le matériau servant de surface de contact sur toute son épaisseur. Ici aussi, il y a une variante maison simple : emmancher le palier lisse et en réaléser le diamètre intérieur. Veillez toutefois à ce que les parois du palier gardent une épaisseur suffisante. Cela n’a certes aucune incidence sur la capacité de charge du palier, mais cela joue sur la limite d’usure. En effet, plus il y a de matière, et plus on peut en user. Et on repousse le moment où le palier sera trop usé pour servir.

usiner des paliers lisses en polymère

Les polymères sont faciles à usiner. Mais si l’usinage doit être précis, il faudra obligatoirement faire appel à un tour ou à une fraiseuse.

Attention lors de l’élargissement : il y a polymère et polymère !

Mais attention : il y a polymère et polymère. Certains polymères sont plus rugueux après l’usinage et sont en règle générale un peu plus difficiles à usiner.

Parce que certains polymères sont renforcés par des fibres. Des fibres de verre ou de carbone de différentes épaisseurs et longueurs sont ajoutées à certains polymères pour en améliorer les propriétés mécaniques, dont la capacité de charge. Elles ressortent pendant l’usinage et se cassent, ce qui explique que la surface soit rugueuse.

Cette rugosité entraîne à son tour un frottement et une usure plus élevés. En service, cette rugosité disparaît au bout d’un certain temps, les fibres se lissant, se séparant ou s’incorporant de nouveau au matériau pendant la phase de rodage. Vous pouvez aussi totalement éviter ce problème en appliquant tout simplement une fine couche de graisse avant de monter l’arbre. La graisse diminue le frottement jusqu’à ce que le palier soit rodé

Si c’est le diamètre extérieur qui est trop grand

Si c’est le diamètre extérieur d’un palier qui est trop grand, le mieux est de le diminuer sur un tour. Cette opération n’est pas compliquée étant donné qu’elle ne requiert pas d’outils particuliers ni de programmations complexes. Même si la surface est rugueuse, ce n’est pas un problème. Un diamètre extérieur rugueux va certes exiger un plus grand effort pour le montage par emmanchement mais cet emmanchement aura l’avantage d’être plus solide. Le palier sortira moins facilement de son logement.

Cette opération  ainsi que celles qui ont été mentionnées plus haut font partie du répertoire standard de toute  personne sachant usiner du métal ou du plastique. Certains fabricants, dont igus®, proposent ce service d’office pour le cas où la taille souhaitée n’est pas dans la gamme standard.

Coupé 3 fois et encore trop court

Encore un petit conseil à côté : Vous avez un peu trop raccourci votre palier lisse ? Votre source d’approvisionnement préférée ne vous propose que des paliers lisses beaucoup trop courts ? Alors, montez plusieurs paliers lisses courts les uns derrière les autres. Les paliers lisses polymères qui sont si faciles à realéser conviennent bien à un emmanchement les uns derrière les autres avant de procéder à un élargissement précis de l’ensemble pour avoir aussi peu de défauts d’alignement que possible. Cette petite « astuce » est bonne à prendre même lorsqu’un post-usinage n’est pas nécessaire.

Et si tout ça ne résout pas le problème ou si les cotes du coussinet sont trop petites… Certains fabricants de paliers lisses polymères proposent des ébauches rondes ou carrées. Pour les quantités moyennes en particulier, celles-ci sont une alternative économique à d’autres méthodes de fabrication (impression 3D, frittage) et permettent d’utiliser une plus grande gamme de matériaux tout en ayant la même latitude de conception.

Précédent Ce que les fiches techniques révèlent des polymères… et leurs limites
Suivant En y regardant de près : sans entretien, ça veut dire quoi ?
Table des matières