< Tous les thèmes

Construire une imprimante 3D soi-même

Nouvelles imprimantes 3D, nouvelles mécaniques, nouveaux filaments, nouvelles poudres pour le frittage laser, nouvelles méthodes de fabrication pour polymère et métal, nouveaux domaines d’application et nouvelle tendance au « fait maison ».

Des imprimantes 3D en tout genre sont désormais utilisées pour des mises au point dans les secteurs industriels les plus variés, dont l’automobile, l’électromobilité, la construction de machines-outils ou encore la médecine et la fabrication de meubles.

Et pour ceux qui souhaitent utiliser une imprimante 3D , une question revient souvent :

Comment construire une imprimante 3D soi-même à la maison ?

Est-ce que j’utilise une imprimante 3D de bureau toute prête ou est-ce que je me construis ma propre imprimante 3D ? Parce qu’au moins, elle répondra vraiment à mes besoins.

Mais …

  • A quel concept faire appel ?
  • Structure Delta ou structure cartésienne xyz classique ?
  • Quels composants se prêtent à la construction ?
  • De quel volume d’impression ai-je besoin ?
  • Quelles pièces sont disponibles pour les utilisateurs privés, où et comment peut-on les commander, avec quels délais ?
  • Le tout vraiment en pièces détachées ou plutôt sous forme de systèmes comme axes linéaires à vis ou courroies crantées et moteur ?
  • Et le pilotage ?
  • Avec quel filament est-ce que je veux imprimer ?
  • Où trouver des conseils ?
  • Qui peut répondre à mes questions ?

Des composants pour tous dans la boutique en ligne

Pour de nombreuses questions techniques ou défis, igus propose des solutions sur stock. Pour la maison ou pour les professionnels. Des solutions à partir de 1 unité, prêtes à expédier en 24h, à commander sans minimum de commande dans une boutique en ligne pratique. Une offre vraiment intéressante, surtout pour l’utilisateur final et pour les amateurs de fait maison. Des douilles linéaires adaptées, une vis usinée vite configurée et commandée en ligne… Les exemples ne manquent pas.

Et nous, chez igus, nous sommes contents lorsqu’une pièce igus est dans une imprimante 3D, même si elle est toute petite. Une vis filetée pour le réglage en hauteur précis du lit d’impression, une chaîne porte-câbles pour le guidage sûr des câbles, une biellette à pivot sphérique igubal® pour le mouvement sphérique de la tête d’impression dans l’imprimante 3D Delta, une douille linéaire RJ4JP-01-08 qui contribue à rendre l’imprimante moins bruyante et plus robuste. L’offre igus est vaste, mais il est une chose qu’on n’y trouve pas : des imprimantes 3D toute prêtes.

douille linéaire RJ4JP-01-08 pour un fonctionnement silencieux
Disponible dans la boutique en ligne : douille linéaire RJ4JP-01-08 pour un fonctionnement silencieux

Des idées pour la fabrication maison

Et pourtant, lorsque vous nous rendez visite sur des salons, vous voyez sur nos stands des imprimantes 3D toujours nouvelles qui ont été construites avec des composants igus. Et beaucoup d’entre elles ont été construites avec beaucoup de travail et un grand amour des détails, la plupart du temps à la maison, pour le plaisir, dans le cadre d’associations ou comme projet d’étude.

Nous sommes donc toujours très heureux de pouvoir montrer les produits finis « vos » imprimantes 3D à l’œuvre avec des tribo-filaments igus. De présenter des idées, d’expliquer pourquoi tel produit plutôt que tel autre a été utilisé et de partager avec tout le monde l’expérience faite avec les tribo-filaments.  Vos imprimantes 3D retiennent souvent l’attention des visiteurs igus®, elles les inspirent et les motivent à construire eux aussi leur propre imprimante 3D.

Kits pour imprimantes 3D : tout en open source

J’aimerais vous présenter quelques liens intéressants.

  • Pour tous ceux qui décident de construire leur propre imprimante 3D chez eux ou qui en conçoivent une comme projet dans le cadre d’une formation, d’une formation continue, d’études etc.
  • Pour tous ceux qui recherchent des photos, des nomenclatures, des fournisseurs, des conseils,  des instructions de montage et des connaissances pratiques sur l’imprimante 3D en question  .

Tout est en ligne, tout est en open source

Kit de construction d’une imprimante 3D numéro 1, imprimante XXYZ

Imprimante 3D BBone
Imprimante 3D BBone

Une imprimante cartésienne en open source (BB One), pour de très bons résultats d’impression, de la société protoworx de Francfort.
Conception : Thomas Kramm

Retrouvez la liste des composants utilisés ici

Kit de construction d’une imprimante 3D numéro 2, cinématique Delta

Imprimante 3D Delta de Fablab, Karlsruhe
Imprimante 3D Delta de Fablab, Karlsruhe

Imprimante 3D Delta de Fablab, Karlsruhe

Cinématique Kossel/Delta de Fablab, à Karlsruhe, pour grandes vitesses d’impression. Conception : Gerd Keller

Retrouvez la liste des composants utilisés ici

Imprimante 3D pour filament hautes températures iglidur® J350

Imprimante 3D hautes températures
Imprimante 3D hautes températures

La nomenclature pour l’imprimante 3D à construire soi-même pour le filament hautes températures iglidur® J350 que nous venons de présenter sur le salon formnext est en cours d’élaboration et sera rajoutée dans les meilleurs délais. Mais vous trouverez des informations récentes sur l’imprimante 3D et sur le filament sous le lien suivant ici

Nous terminerons en remerciant infiniment Hackerspace de Francfort, notamment Thomas Kramm, et Gerd Keller de Fablab à Karlsruhe. C’est toujours un plaisir de bosser avec vous et nous nous réjouissons par avance de découvrir vos nouveaux projets avec igus !

P.S. :

Un conseil de notre part pour terminer. Le dépliant igus® 3D est disponible en ligne (en anglais), un clic suffit pour le télécharger !

Suivant Faites-le vous-même ! Construire soi-même une imprimante 3D hautes températures
Table des matières