< Tous les thèmes

Un câble cassé provoque un feu ? Voici comment l’éviter.

L’actualité quotidienne est pleine d’incendies dévastateurs.
Dans des immeubles résidentiels, dans des installations industrielles ou, comme en 2019, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris où, aux dernières informations, un court-circuit aurait été la cause du sinistre.

Les dommages sont variables, de légers dégâts matériels à une élimination totale des capacités de production.

L’Institut für Schadenverhütung und Schadenforschung e.V. (institut allemand chargé de la prévention et de l’analyse des dommages) estime que l’ électricité est à l’origine de 31% des incendies se déclarant et en constitue donc la cause principale .
La deuxième cause, avec une part de 22%, sont des causes “autres et inconnues”.

Graphique sur les causes d'incendies
Source : Institut für Schadenverhütung und Schadenforschung der öffentlichen Versicherer e.V. (institut pour la prévention et l’analyse des dommages des assureurs publics) publication du 17.04.2019

Quelles sont les causes possibles d’un incendie dû à un câble ? Bien souvent une surcharge électrique. 

Une telle surcharge peut notamment être due à la rupture d’un câble en mouvement et avoir pour conséquence un incendie de grande ampleur dans une installation industrielle.

Comment bien concevoir un câble ? Comment éviter un dommage dû à un câble prenant feu ?

Les incendies dans le secteur industriel / dans des halls de production peuvent entraîner un arrêt total de l’activité économique

Pour éviter les incendies dus à des surcharges des câbles, il faut prendre en compte 2 points :

1er point, la conception électrique

Les règles de conception électrique des câbles doivent impérativement être respectées. C’est à la portée de tout spécialiste en électrotechnique. Cela fait partie de son quotidien, il y a pour cela des règles claires et des normes internationales telles que VDE, IEC, NFPA, etc.

2ème point, la conception mécanique

La conception mécanique des câbles est par contre beaucoup plus compliquée. Elle peut présenter certains défis pour les électriciens.
Les facteurs qui exercent une influence sont en effet très variés et, bien souvent, ils ne sont pas non plus clairement définis par des règlements ou des normes.

Que faire si la sollicitation mécanique représente une part importante de la sollicitation totale ?

Si les types de sollicitations mécaniques sont très variés (passage de véhicules sur les câbles, étincelles, influences chimiques, réfrigérants ou lubrifiants, mouvements libres tridimensionnels, etc.), il y a aussi des applications dans le secteur industriel auxquelles on pense moins et qui sont pourtant de plus en plus fréquentes :

l’utilisation de câbles en mouvement dans ce qu’on appelle des chaînes porte-câbles.

Ici, igus propose des outils intéressants, variés, pour bien choisir le câble en fonction de certains aspects mécaniques afin d’éviter de se retrouver avec un câble cassé :

Pour le bon choix du câbles en termes mécaniques :

En ligne :

Screenshot page web www.igus.fr/recherchechainflex

www.igus.fr/recherchechainflex

ou dans le catalogue au format PDF :

www.igus.fr/CatalogueChainflex

Calculer la durée de vie escomptée d’un câble dans les conditions d’utilisation mécaniques est une bonne idée pour pouvoir planifier l’entretien qu’il faut avant qu’un câble arrive au bout de cette durée de vie :

Pour le calcul de la durée de vie du câble choisi

Screenshot page web

www.igus.fr/chainflexdureedevie

Essayez, vous verrez !

NB : De plus de nombreux testes de résistance sont réalisés afin de vous proposer des produits résister et éviter que vous vous retrouviez avec un câble cassé. 😉

Table des matières